GLOBAL VARIATIONS

GEOPOLITIQUE DES INNOVATIONS DISRUPTIVES

Notre approche consiste à lier percées technologiques et changements géopolitiques - deux domaines généralement pensés séparément et rarement par les mêmes personnes.  Notre mission est donc simple : prendre une innovation radicale ou potentiellement radicale, et mesurer son impact géopolitique (en fonction de qui dispose ou non de ladite innovation, de sa capacité à se répandre ou à se copier, des potentialités de développement et de destruction d'autres secteurs économiques...). La technologie n'est pas neutre sur le plan géopolitique, la rapidité et l'ampleur des changements ne faisant que renforcer ce constat.

 

 

Notre démarche

La technologie – et ses usages – sont au cœur de la fabrique, la reproduction et la transformation de nos modes de vie ; c’est à ce titre un enjeu essentiel pour les Etats, dont la position hiérarchique dans l’ordre international dépend de la possession ou du non-accès à un certain nombre de technologies critiques.  Dans un monde caractérisé par la volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté, il convient d’élaborer une nouvelle grammaire pour comprendre les évolutions internationales liées aux ruptures technologiques.

 

Notre approche est « géotechnopolitique », puisqu’elle se consacre à l’étude de l’impact des technologies dans les rapports de force entre grands acteurs internationaux, en premier lieu des Etats. La question technologique n’est donc pas seulement l’objet de l’ingénierie, elle est également un fait politique et géopolitique de première importance, au même titre que la disposition de ressources physiques. Celui qui tient la technologie définit le standard, établit des monopoles technologiques et dresse des barrières commerciales. 

 

L’essor technologique affecte et affectera l’ensemble des intérêts vitaux des Etats et des citoyens ; à titre d’exemples, on peut identifier les enjeux suivants :  - L’énergie : tout ordre mondial s’est institué et consolidé autour d’une organisation énergétique. La pax britannica est liée au charbon comme la pax americana au pétrole. Nos régimes politiques sont le fruit d’un système énergétique propre. Les énergies vertes, à travers le solaire, l’hydrogène, le lithium et le thorium, secréteront probablement un nouvel ordre mondial. 

 

L’ « homme augmenté » posera autant de défis technologiques qu’éthiques.  Le cyberespace il s’agit d’un Etat qui s’étend et qui s’approfondit ; Facebook, Google ou Huawei sont des « compagnies des Indes » modernes qui se proposent de connecter l’Afrique satellite, ballon captif ou câble. La souveraineté dépendra de la maîtrise des données, des équipements qui les produisent, les transportent, les traitent et les stockent ; demain, de nouvelles applications comme l’essor des cybermonnaies rendra encore plus fragiles nos économies. 

 

L’adoption de nouvelles combinaisons technologiques pourrait conduire aussi bien vers une amélioration du monde existant – énergies propres, lutte contre les pandémies – que vers un contrôle accru des individus. La possibilité de sauts technologiques majeurs, enfin, n’est pas à écarter : le paiement par téléphone portable observé en Afrique de l’Est en est l’un des exemples les plus frappants – exemple important quand on sait que les estimations démographiques avancent que l’Afrique accueillera un tiers de l’humanité en 2100. La coexistence du ‘high tech’ et du ‘low tech’ enfin pourrait caractériser le monde qui vient.  

   


www.globalvariations.com Blog Feed

Dans l'attente de vos contributions...
Si vous avez des compétences (réelles et reconnues) en relations internationales ou dans les domaines de l’innovation ou les deux, si vous avez une expertise sur la fintech, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée, le stockage de l’énergie, les véhicules électriques, l’IoT, la maîtrise des espaces maritimes et spatiaux, je vous invite nous contacter avec vos coordonnées.   Nous ne demandons pour l’instant du temps et de la capacité à s’investir bénévolement sur un projet d’envergure.   Si vous avez du temps à donner pour de l’organisationnel relatifs à une activité dans ces domaines mais que vous ne les maîtrisez pas vraiment, vous pouvez aussi sauter dans le train ce n’est pas impossible.   A bientôt pour la suite ...
>> Lire la suite




Global Variations est un think-tank visant à étudier les effets géopolitiques des innovations disruptives.